Quelle semelle pour faire du running ?

Faire du running demande beaucoup d’effort aux membres inférieurs. D’où la nécessité de porter des semelles. En effet, porter ce type d’accessoires apporte plus d’équilibre et de stabilité. Avec une semelle, les charges sur le pied sont bien réparties particulièrement durant les exercices d’impacts. Mais, pour profiter de ces nombreux bienfaits, il convient de bien choisir la semelle idéale pour faire du running. Voici quelques recommandations à suivre.

Identifier les types des semelles

Sur le marché, il existe différents types de semelles. Certains modèles comme les semelles aux propriétés viscoélastiques garantissent une protection optimale. Ils assurent un bon amorti ainsi qu’une réduction de l’impact des chocs sur le corps. Les semelles de running ergonomiques prodiguent aussi la même protection.
Par ailleurs, il existe aussi des modèles qui permettent d’améliorer les performances du runneur. Puisque les semelles offrent une meilleure adhérence au sol, elles réduisent le risque de lésion et elles rendent la foulée plus efficace, elles améliorent rapidement la performance. Mais, pour que les semelles soient efficaces, elles doivent être parfaitement adaptées aux pieds du coureur. Ainsi, un essayage s’impose avant l’achat.

Identifier l’apport des semelles

Les semelles de running doivent avant tout assurer la sécurité du coureur. Dans ce sens, elles doivent garantir la sécurité en tout temps. En portant ce type d’accessoire, le sportif prend soin de son corps et réduit les risques de lésions. Aussi, lors de l’achat de semelles de running, il faut privilégier les marques reconnues. Effectivement, il ne s’agit pas de produits de consommation, mais un dispositif médical. Les semelles dotées d’un certificat de dispositif médical délivré par la Communauté européenne sont à privilégier. À défaut de ce certificat, la qualité du produit n’est pas assurée. Au lieu d’absorber les vibrations générées par chaque foulée, la semelle de running peut provoquer une pathologie qui entraîne des conséquences importantes sur la santé sur le long terme.
Par ailleurs, les semelles doivent aussi assurer la commodité et la stabilité du coureur. Elles doivent s’adapter aux pieds du sportif ainsi qu’à sa façon de marcher et de courir. À aucun moment, le sportif ne doit ressentir la présence d’un élément étranger dans ses chaussures puisque, quelle que soit la matière utilisée pour la confection des semelles, celles-ci doivent adhérer gracieusement aux pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post